Un petit partage?

samedi 15 décembre 2012

Quelques jours au-delà du cercle arctique

12 commentaires :
 
Tjena, 

Je rentre tout juste de Finlande et de Laponie, et j'ai vraiment hâte de vous raconter ce voyage magnifique. Je vais parler dans l'ordre d'Helsinki, de la nature et des paysages de Laponie, de la culture Sami, de mon périple en Norvège ainsi que des autres activités que j'ai pu faire au-delà du cercle polaire arctique. 
  
HELSINKI: 

Commençons par le commencement. J'ai passé 2 jours à Helsinki avant d'atteindre la Laponie. La ville en question est la capitale de la Finlande, mais aussi la plus grande ville du pays avec environ 1 300 000 habitants si l'on compte les alentours. Helsinki est située sur une presqu'île au bord de la mer Baltique, et de nombreuses petites îles sont aussi présentes dans les alentours. Le port de la ville, se trouvant non loin du centre, est le plus important du pays, autant au niveau économique que touristique. 

Globalement, la ville est assez agréable, elle est à la fois moderne et historique. J'ai visité à pied les différents quartiers du centre et voilà les endroits qui ont le plus retenu mon attention. Tout d'abord, la place du Sénat (Senaatintori), qui est le centre historique de la ville. Durant le mois de décembre, un petit marché de Noël se trouve sur place. Juste au-dessus se trouve la Cathédrale évangélique-luthérienne d'Helsinki, construite entre 1830 et 1852 par Carl Ludwig Engel, célèbre architecte allemand et finlandais. Une autre cathédrale, Ouspenski, se trouve un peu plus loin sur une colline au bord de la mer et est elle aussi très impressionnante. Pour la petite anecdote, cette église orthodoxe a été souhaitée par Alexandre II, et date de 1862-1868. Enfin, l'Eglise Temppeliaukio, qui se trouve dans le quartier Etu-Töölö, est quant à elle tout à fait surprenante. Construite directement dans la roche, elle est considérée comme un exemple de l’expressionnisme des années 1960. 

Le marché de Noël avec au fond la cathédrale luthérienne-évangélique 

LAPONIE, NATURE ET PAYSAGES: 

Après avoir quitté Helsinki et passé une nuit dans le bus, j'arrive enfin au-delà du cercle polaire arctique. La Laponie est là, juste devant mes yeux. J'ai du mal à y croire. J'ai attendu ce moment depuis tellement longtemps que j'ai du mal à réaliser. Je loge au bord d'un immense lac, dans la forêt, un peu au milieu de nul part. Une petite route permet de rejoindre d'autres villages, mais ils sont situés assez loin. La ville d'Inari est la moins éloignée, et l’hôpital le plus proche est à près de 350 kilomètres. Sur place, je plaisante aussi en disant que c'est la première fois que je suis aussi éloigné d'un Mac Donald. 

Vasatokka - Finlande

Un sauna est disponible où je loge, et après avoir passé quelques minutes à l'intérieur, je me sens obligé d'aller nager dans le lac gelé pour faire comme les vrais finlandais. Résultat, c'est frais, très frais, mais la sensation n'est pas si désagréable. Autour de moi, les paysages sont merveilleux, la neige est déjà bien présente à cette époque de l'année, les lacs sont gelés et il est possible d'aller dessus sans aucun problème. Par la fenêtre, je peux apercevoir des rennes sauvages et des renards arctiques dans les champs, et de temps en temps sur la route, le chauffeur doit piler sur la glace pour éviter des animaux. Qui plus est, il m'est aussi arrivé de voir un renne blanc, et cela fut d'autant plus surprenant que je ne m'étais pas du tout préparer à ce genre de rencontre. 

Vasatokka - Finlande

Vous l'aurez sans doute compris, la nature est reine en Laponie. Quant à la végétation, les arbres sont plus petits et plus fins, certainement à cause du climat. Le soleil, lui, ne se lève pas tous les jours en hiver, et il peut donc y avoir des jours très sombres. Mais quand il finit par arriver, il diffuse une lumière basse, horizontale, scintillante et merveilleuse. Il n'est pas rare que le ciel soit rose ou orange au milieu même de la journée. De mai à juillet, au contraire, le soleil ne se couche jamais et il fait donc constamment jour. La nuit, lorsque le ciel est clair, les étoiles sont innombrables et brillent de mille feux. Elles semblent tellement proches, comme à portée de main. Les étoiles filantes, elles, se succèdent les unes aux autres. 

Un coucher de soleil à 13h 

Et quand on a un peu de la chance, on peut apercevoir les fameuses aurores boréales. Cela m'est arrivé personnellement deux fois. C'est difficile à mettre des mots là-dessus tellement cela parait irréel. Après avoir marché un peu de nuit et par -30°, j'ai pu observer ce phénomène assis sur un petit lac gelé au milieu de la forêt. Ce qui est sûr, c'est qu'il n'y avait vraiment personne pour nous déranger, moi et quelques autres privilégiés qui avaient décider de m'accompagner. Le silence, le vrai, est d'ordre. Je me sens vraiment petit face à ce spectacle. Contrairement à la première nuit, les aurores boréales ne sont plus seulement vertes, mais elles sont aussi orangées, rouges, parfois jaunes. Et elles sont tout autour de moi, constamment en mouvement. Elles se déplacent lentement mais sûrement dans le ciel, disparaissent quelques minutes pour mieux revenir. C'est vraiment impressionnant, à couper le souffle ! 



 LAPONS OU SA(A)MIS ?

Peuple du soleil, de la terre et de l'eau, le peuple Lapon, aussi appelé Sami ou Saami, est un peuple autochtone vivant à l'extrême Nord de la Scandinavie, en Laponie norvégienne, suédoise, finlandaise et russe. Je tiens de suite à préciser qu'ils n'aiment pas être appelés "Lapons", ce mot signifiant "porteur/tireur de haillons" en langage scandinave. Dernier peuple autochtone d'Europe, les Sami vivent traditionnellement de pêche, de chasse et d'élevage de rennes. Leur langue est le Same et il existe de nos jours 9 variétés de cette langue d'origine finno-ougrienne. En Laponie finlandaise, par exemple, il y a 3 langues Sami majoritaires. Des parlements autochtones existent en Norvège, en Suède et en Finlande, et ils ont pour objectif de défendre les intérêts de ce peuple. A travers l'histoire, les Sami ont souvent été persécutés, notamment durant le 20ème siècle, pour des raisons économiques (pétrole, mine) ou politiques (assimilation), et il est important de rappeler que les choses ne sont toujours pas parfaites à l'heure d'aujourd'hui. De nombreux autochtones se sentent encore discriminés, et l'accès à la terre, à l'eau et aux ressources naturelles demeure limité pour les Sami dans certains pays du Nord de l'Europe. 

Un Sami devant une maison traditionnelle 

Personnellement, j'ai eu la chance de visiter une ferme Sami et de rencontrer concrètement des personnes de cette communauté. La moindre des choses est de dire qu'ils savent accueillir. J'ai pu apprendre beaucoup de choses à propos de l'élevage de rennes, de la religion Sami ou encore de leur artisanat. Mis à part boire un café et déguster des petits gâteaux offerts, j'ai aussi pu écouter l'un d'entres eux chanter des chants traditionnels et faire une petite promenade dans un traîneau tiré par des rennes. Ce qui m'a vraiment interloqué, c'est qu'ils peuvent vivre de façon traditionnelle avec leurs animaux, tout en utilisant des moto-neiges, l'électricité et des téléphones portables. Avant de partir, la femme la plus âgée, lorsqu'elle appris que j'étais français, s'est mise à chanter "Alouette, gentille alouette". Ce fut le coup de grâce, j'étais totalement sous le charme ! 

Un renne dans une ferme same

AU BORD DE L'OCEAN ARCTIQUE: 

J'ai aussi passé une journée entre la Norvège et la Finlande. Je suis parti de Vasatokka, où je logeais, pour aller vers le Nord. Le Nord du Nord oui, je vous l'accorde ! En cours de route, nous nous arrêtons tout d'abord dans un ancien village Sami. Sur place, il est possible d'entrer dans une hutte datant de 1750. Une église se trouve juste à côté. Construite par Carl Ludwig Engel, encore lui, elle fut financée par le gouvernement finlandais de l'époque. Le but était de minorer l'impact de la religion Sami. Plus tard, nous atteignons la frontière norvégienne dans la ville d'Utsjoki, mais nous n'entrons pas directement dans le pays. Nous continuons à longer la frontière pendant quelques kilomètres. D'un côté de la route et de la rivière, la Finlande, de l'autre, la Norvège. C'est impressionnant et symbolique ! Cette rivière est d'ailleurs réputée pour attirer des milliers de saumons durant le printemps et l'été.

Un village same, avec au fond le soleil qui essaye de se lever

Nous arrivons ensuite à Nuorgam, la ville la plus au Nord de Finlande. Nous entrons en Norvège et nous roulons pendant quelques minutes au bord de l'océan Arctique. Il est intéressant de remarquer que la température est bien plus haute ici à cause du "gulf stream". Il y a bien moins de neige, seulement quelques centimètres, et il ne fait plus que -5°. Nous mangeons une soupe de saumon à Bugoynes, un village de pêcheur norvégien. J'ai notamment eu l'opportunité de discuter avec une dame vivant ici depuis toujours. D'après elle, ce n'est pas si dur que cela de vivre ici, et elle ne se verrait plus être ailleurs de toute manière. La spécialité du village est le crabe. Il existe des spécimens mesurant jusqu'à 1 mètre 50 si l'on compte les pinces. En outre, je me suis aussi baigné dans l'océan Arctique, et ce fut un peu moins froid que dans le lac. L'habitude peut être? Il est aussi intéressant de noter que nous n'étions qu'à quelques kilomètres de la Russie. 

Bugoynes - Norvège 

AUTRES ACTIVITÉS :

Au final, j'ai aussi eu l'opportunité de pécher dans un lac gelé, d'apprendre à faire du feu avec seulement du bois, de faire des balades en raquettes, en husky et en ski de fond dans la forêt. J'ai aussi appris à construire des igloos, des vrais. Il est d'ailleurs surprenant de voir à quel point la température est plus élevée à l'intérieur. J'ai aussi goûté de la soupe d'élan, et cela n'a en faite rien de très particulier. J'ai visité le village du Père Noël à Rovaniemi, et ce fut la seule et unique déception de mon séjour, car à mon goût, c'était bien trop touristique ! 

Balade en husky

CONCLUSION: 

Je tenais à souligner à quel point j'ai aimé ce voyage. Vivre quelques jours dans le grand Nord était un rêve pour moi. J'ai tellement adoré rencontrer des gens vivant là-haut, voyant les choses différemment et ayant un rapport à la vie et la nature bien plus simple que nous. J'ai eu beaucoup de chance avec la météo, j'ai eu le droit à des ciels pas trop sombres, et à 2 nuits d'aurores boréales, ce qui est plutôt pas mal pour un mois de décembre. Pour terminer, je voulais juste vous montrer une carte des endroits que j'ai pu visiter, pour réaliser et comprendre un peu plus où j'étais. 

Au Nord de l'Europe 

Voilà, à bientôt, 

Léon.

12 commentaires :

  1. Mycket spännande att läsa! Quelle aventure ! Merci de partager cette expérience. Med vänlig hälsning, Matias

    RépondreSupprimer
  2. Tack, Tack, Tack Matias ! Tout le plaisir est pour moi !

    RépondreSupprimer
  3. Article très interessant, qui laisse reveur...

    RépondreSupprimer
  4. En effet ça donne envie d'y retourner !

    RépondreSupprimer
  5. Salut Léon,
    Tu as laissé un commentaire sur notre dernier article (Retour du Monde - Article sur le cercle polaire) et nous sommes tombés sur ton article !
    Peux tu nous contacter par mail ? On aurait quelques conseils à te demander, car nous planifions un -autre- voyage dans cette région en février prochain.

    Merci à toi,
    Cécile
    Retour du Monde
    retoursdumonde@gmail.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Léon,

      Je connais bien la région d'Inari jusqu'à Utsjoki en passant par Kaamanen et Salivaara. J'y est fait plusieurs voyages depuis 1996 jusqu'à 2005 pour la dernière fois. J'espère bien y retourner dans quelque temps.

      Alain Dardy

      Supprimer
  6. Bonjour!
    récit passionnant et qui donne envie d'y être et de vivre, découvrir et ressentir toutes ces choses!!
    pour ma part il y a 2 ans j'ai décide d’arrêter d'attendre qui ou quoi que ce soit pour partir à la découverte du monde, n'ayant pas de chéri ou d'amis aussi passionnés par l'aventure et amoureux de la nature que moi, je me prends au moins une fois par an par la main et je vise une partie du monde et je fonce et je me laisse guider par les événements pour décider de la suite.
    j'ai visite le blog de Cécile et William, récit très intéressant aussi avec beaucoup de détails très utiles, mais le tien reste plus prés de ma façon de vivre mes voyages, plus nature, se rapprocher des habitant et s’imprégnant et apprenant de leur façon de vivre!
    je prévois de faire la Scandinavie (Finlande, suède, Norvège, Islande ) en février pour un peu plus d'un mois. ne connaissant pas du tout cette région du monde et ne parlant aucune de leurs langues (a part l'anglais) j'aurais besoin d'un peu d'aide pour planifier les grosses lignes de mon parcours, je voyage en auberge de jeunesse ou chez l'habitant et je ne pense pas louer de voiture n'ayant jamais roule sous la neige je préfère éviter...
    pour l'instant je pense faire : Helsinki, Laponie, Stockholm, Oslo, Reykjavík, Akureyri, mon parcours n'est absolument pas fixe et si vous avez des suggestions je suis open!
    une question un peu plus précise concernant la Laponie finlandaise, il me semble que d’après ce que j'ai lu un peu partout que Rovaniemi reste un parcours touristique, quelqu'un peu me suggérer une autre ville moins axée sur le tourisme mais ou l'ont peu quand même faire de la motoneige, randonnées etc..

    hâte de vous lire!!!

    Amel.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Amel,

    Tout d'abord merci pour votre commentaire.

    Je ne peux que vous encourager à découvrir la Scandinavie. Et c'est vrai que ce n'est pas facile de prévoir cela, il y a tellement de choses à voir.

    Tout d'abord, je tiens à vous rassurer au niveau de la langue, les scandinaves sont tous très doués en anglais, vous ne devriez donc pas avoir de problème de ce côté là.

    Je vous conseille de visiter les capitales des pays, mais je vous encourage aussi à sortir des sentiers battus, de visiter des endroits plus typiques. Loger chez l'habitant semble être la meilleure alternative dans cette optique là, connaissez vous le site couchsurfing ?

    Concernant la Laponie, je vous encourage à visiter la ville d'Inari, disons que c'est la ville la plus développé au Nord de Rovaniemi. Il est possible d'y faire pas mal d'activités.

    Je peux vous conseiller l'auberge de jeunesse "Vasatokka"(http://www.vasatokka.fi/), située encore un peu plus au Nord au bord d'un lac et au milieu de la forêt. Ils proposent eux aussi quelques activités (pêche au trou, raquettes, ski de fond). C'est là-bas que j'ai vu les plus belles aurores boréales ;)

    Concernant l'Islande et la Norvège, je ne peux malheureusement pas vous aider, je n'ai pas eu la chance d'y aller jusqu'à maintenant. Mais ne ratez pas la région de Bergen et des fjords si vous allez en Norvège, même en hiver.

    Sinon, je peux aussi vous conseiller le Sud de la Suède qui est plus doux mais tout aussi beau, avec la province du Småland , connue pour ses lacs et ses forêts. Et puis, vous ne serez plus très loin de Malmö et Copenhague, si vous voulez faire un crochet par le Danemark.

    N'hésitez pas si vous avez d'autres questions.

    Léon

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour votre réponse super rapide!! j'avoue que je ne m'y attendais pas! :P
    l'auberge a Inari est déjà full..donc j'essaierai de trouver autre chose, j'ai inclus Bergen et Copenhague a mon parcours.. j’espère avoir le temps de tout faire j'aime prendre mon temps pour ressentir les lieux.. c'est pas gagné! :)
    je ne prends pas beaucoup de photo lors de mes voyages mais je vous ferai un compte rendu dés mon "retour du monde" ;) en particulier l’Islande et la Norvège histoire de vous mettre l'eau a la bouche! entre temps n’hésitez pas a me faire part d'autres idées.
    d'ailleurs a propos d’Helsinki pouvez vous me conseiller un quartier, pub, bar ou café ou je pourrais éviter les touristes et être plus en contact avec les finlandais? (idem pour Copenhague, Stockholm ou solo), j'en demande un peu trop je sais, mais c'est toujours des endroits que je trouve a la fin des séjours et j'ai a chaque fois peu de temps pour apprécier...
    merci encore!

    Amel,
    ps: je pense que c'est plus simple de se tutoyer... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut,

      Pour Inari, tu peux regarder sur ce site pour un éventuel logement : http://www.saariselka.fi/lomakylainari/en/index.php
      Je connais des gens qui sont passés par là et qui étaient satisfaits. Il y aussi pas mal d'activités dans le coin.

      Globalement, je peux te conseiller les sites suivants sur la Suède et la Finlande, ils sont bien documentés et les internautes sont accueillants :

      Suède: http://www.photos-suede.com/forum/
      Finlande: http://www.salutfinlande.net/forum/index.php

      Il existe aussi celui-là sur la Norvège mais je le connais moins: http://www.norvege-fr.com/phpBB3/viewforum.php?f=1

      Je ne vais à Stockholm qu'à la fin du mois, mais je peux te renseigner par la suite ;)

      Pour Copenhague, il existe un article fin septembre / début août sur mon blog, tu peux y jeter un coup d'oeil si tu veux.
      J'ai bien aimé cette ville, à la fois historique et moderne.

      Je ne peux pas vraiment conseiller des endroits typiques pour ces grandes villes car elles sont tout de même assez touristiques. Mais en se promenant un peu, tu n'auras pas de mal à trouver un lieu sympa pour prendre un "fika", ne t'inquiètes pas ;)

      De plus si vous y allez en semaine, vous n'aurez aucun mal à vous fondre dans le quotidien, il n'y a pas tant de touristes que ça durant l'hiver, excepté les vacances et les week-ends.

      Merci pour les photos, c'est très sympa !

      Léon.

      Ps: si tu as d'autres questions, n'hésite pas à m'écrire par mail : fuchsi_68@hotmail.fr

      Supprimer
  9. Magnifique, ça donne vraiment envie ! Je connais pas la Finlande mais c'est des pays qui me fait le plus rêver, ça devrait être pour bientôt !

    RépondreSupprimer
  10. Hej hej Léon, je viens de découvrir ton blog via le webdoc de l'Auberge Européenne (d'ailleurs quel super projet!). Figure toi que j'ai moi aussi été à Växjö en Erasmus il y a quelques temps. ça m'a fait tout bizarre et chaud au cœur de revoir cette ville et ce pays dont je suis également tombée amoureuse (les bbq, Kafe Deluxe, la UB, le Teleborgs Slott ... que de souvenirs !) Donc merci, et bon vent :)

    RépondreSupprimer

 
© 2012. Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff