Un petit partage?

mardi 12 février 2013

Semla et Mardi Gras

Aucun commentaire :
 
Hej, 

Après mon premier article sur la nourriture suédoise, voici un autre article pour les gourmands, traitant cette fois le sujet de Mardi gras (Fettisdagen). Que se passe-t-il en Suède à cette époque de l'année? C'est notamment le jour des incontournables semlor (pluriel de semla). Cette petite brioche fourrée à la pâte d'amande et à la crème fouettée était à l'origine mangée le Mardi Gras comme dernière nourriture de fête avant le Carême. Mais avec le temps et du fait de sa grande popularité, le semla a dépassé le stade du symbole religieux. Il est en effet possible de trouver ces petites pâtisseries dans les boulangeries de longues semaines avant le jour sacré. A la place de mardi gras, il serait plus juste de parler de janvier-février-mars gras !

Il existe aussi une certaine légende bien suédoise à propos des semlor, mais à vrai dire, je ne me souvenais plus vraiment des détails. Afin d'en savoir plus, je décide de me renseigner auprès d'une amie suédoise qui me répond simplement: "Je n'ai jamais entendu parler de cette légende, mais moi je mange les semlor sans me poser de questions et ça me convient très bien". Clair, net et précis, le plaisir (et le fika) avant tout ! 

Après avoir fait des recherches, j'ai tout de même réussi à retrouver cette petite histoire qui m'avait plutôt impressionné et fait sourire à l'époque. Ainsi, la légende veut tout simplement que le Roi Adolphe Frédéric de Suède soit décédé d'une  indigestion le 12 février 1771 ... après avoir mangé 14 semlor, son dessert favori. Plutôt original non? Et après avoir expliqué tout cela à cette même amie, tout ce qu'elle a su me répondre : "Je suis sûre que je peux manger 14 semlor et ne pas mourir, juste prendre un peu de ventre". Alors, qui disait que les suédois n'avaient pas le sens de l'humour ? 

De nos jours, il existe aussi des concours du meilleur semla. Et ce sont les journaux eux mêmes qui perpétuent cette tradition, le Svenska Dagbladet en tête. Et gagner ce concours ou être sur le podium est un gage de qualité et une publicité certaine pour son enseigne. Car même si ce n'est qu'un jeu, cette tradition est prise très au sérieux par de nombreux suédois. Pourquoi ? C'est peut être une façon de critiquer l'arrivée en masse des coffee shops et de protéger les traditions culinaires du pays. 

Enfin, au niveau des statistiques, le plus gros semla jamais confectionné pèse 160 kilos et date de 2001. Il a été fait à Linköping. Et en moyenne, les suédois mangent environ 5 semlor par an. Personnellement, je suis encore en dessous. Mais pour vraiment intégrer le pays et me plier aux traditions, faudrait-il que je corrige le tir ? 

Bonne journée, 

Léon 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

 
© 2012. Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff