Un petit partage?

jeudi 2 mai 2013

Narvik, entre nature et culture

4 commentaires :
 
Tjena,

J'en étais resté à Abisko lors de mon dernier article sur mon voyage nordique, il est désormais temps de se déplacer vers l'Ouest et de franchir la frontière norvégienne, direction Narvik. Très rapidement, les paysages changent et on passe des plaines de Laponie aux immenses fjords norvégiens.

Narvik, une ville norvégienne typique ?

Narvik se situe 220km au nord du cercle polaire arctique et jouit d'un climat relativement clément vis à vis de sa situation géographique. Elle est notamment l'une des rares villes de la région à avoir un port libéré des glaces pendant toute l'année. Ce port est d'ailleurs important pour la société LKAB qui l'utilise pour acheminer son minerai de fer un peu partout dans le monde. 

La ligne de chemin de fer et Narvik en arrière-plan

Implantée au milieu des fjords, la ville propose avant tout des paysages uniques. Il suffit de marcher un peu pour prendre de l'altitude et atteindre des points de vue tout simplement incroyables. C'était la première fois que je mettais les pieds en Norvège et que je voyais donc un tel spectacle, et croyez-moi, c'est vraiment quelque chose d'unique. Selon l'endroit où l'on se situe, on peut voir les fjords voisins à perte de vue et des bateaux s'en allant au large. 

Vue sur la mer et les montagnes enneigées

Certains m'avaient conseillé de prendre le téléphérique pour monter au sommet de la station de ski, mais je n'ai pas eu l'occasion de le faire, les tarifs étant assez élevés. Je pense tout de même que cela peut valoir le coup. Pour les petits budgets, il est aussi sympa de s'éloigner du centre-ville et de se balader tout simplement entre les chalets en bois.

Chalets et vue sur les fjords

Sinon, j'ai beaucoup apprécié le musée sur la Seconde Guerre Mondiale de la ville. Il a notamment l'avantage d'être précis et de posséder plein de documents d'époque provenant des différents camps. Des lettres, des papiers officiels mais aussi des armes, des médailles, des uniformes, des pièces de bateaux et de sous-marins. Le musée en lui même aborde donc l'histoire militaire de la région, notamment la bataille de Narvik entre la France, la Norvège, la Pologne, la Grande-Bretagne et l'Allemagne nazie, mais il traite aussi la question de l'histoire civile. Il met notamment en avant le rôle des femmes et des médecins à travers des récits bouleversants, des photos touchantes et du matériel médical d'époque. Un régal pour tout amateur d'histoire. Personellement, j'étais venu voir le musée un peu par hasard et je ne m'attendais pas a être autant touché et intéressé par cette visite. Une belle surprise. Et il parait même qu'encore de nos jours, il est possible de tomber sur d'anciennes cachettes dans les endroits les plus reculés de la Laponie norvégienne.

Des documents originaux

Mais mis à part tout ça et avec du recul, j'ai tout de même un sentiment mitigé vis à vis de la ville. D'un côté, les paysages sont magnifiques et certains endroits valent vraiment le détour, mais de l'autre, lorsque j'y étais, tout était plus ou moins vide. J'étais par exemple le seul dans mon dortoir à l'auberge de jeunesse, et les restaurants et les bars étaient vraiment peu fréquentés. Une ambiance particulière, surtout quand une tempête de neige vient apporter son grain de sel.

Une dernière photo, de nuit


A bientôt pour la suite des aventures !

Hej då !

Léon

4 commentaires :

  1. Je remarque qu'on a eu un peu le même ressenti. Narvik à quelque chose de spécial, pourtant vu ça situation vis à vis de la mine de Kiruna on pourrais s'attendre à une ville super active et en effet il n'en est rien du tout.

    On a pas eu le temps de faire le musée, mais je vois qu'on est peut être passé à coté de quelque chose ! Mais ne serait ce que pour son port, Narvik, pour moi, mérite d'y faire une halte.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, je pensais y faire qu'une halte d'une nuit au début, mais finalement j'y suis resté plus longtemps. C'était pas désagréable, malgré le manque de vie.

    Et un gros coup de coeur pour la descente en train le long des fjords. J'imagine que ça devait être bien sympa pour vous aussi en voiture.

    RépondreSupprimer
  3. C'est vraiment magnifique. Décidemment, le Nord hein ! Incroyable ! Trop de choses à voir.. ! Bonne fin de week end!

    RépondreSupprimer
  4. Pour avoir vu principalement ce merveilleux spectacle des fjords depuis les eaux, et quelques fois via la terre ferme, je ne peux que confirmer ton ressenti :) Narvik était tombée en escale de nuit, du coup elle est passée à l'as, mais à lire tes dires, je n'ai pas manqué forcément grand chose (peut être juste pour le musée qui a l'air incroyable), car pour le reste; pour la vue depuis les hauteurs, j'en ai eu une, magnifique à Bergen pour le sud, mais également au nord avec Svolvær. Une petite ville non loin de Narvik, un peu plus au large, et qui fut un beau coup de coeur ! J'en garde un souvenir doux, un temps radieux et une belle balade dans ses petites ruelles, au creux des ses maisons de bois et de ses séchoirs de poissons. Un spectacle en contraste avec la mer d'un côté et les hauteurs montagneuses de l'autre.

    Ah...la Norvège ! :)

    RépondreSupprimer

 
© 2012. Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff