Un petit partage?

samedi 8 février 2014

Du chien de traîneau en Laponie, oui mais pas n'importe comment !

7 commentaires :
 
Hejsan, 

Après mon premier article grand format sur ma récente escapade en Laponie suédoise, je vous propose cette fois ci un article plus précis sur une activité typique de la région: le chien de traîneau. Un rêve pour beaucoup, l'idée de se promener dans les forêts boréales tiré par un attelage de huskys laisse en tout cas rarement indifférent. Après avoir déjà expérimenté cette pratique en décembre 2012 en Laponie finlandaise, j'ai donc eu la chance de pouvoir revivre cette expérience si particulière. 


Mais la pratique pouvant être assez touristique, cher et parfois pas vraiment authentique, j'étais pas vraiment partant à l'origine et je tiens à vous l'avouer. Mais du fait de l'envie de mes camarades de voyage, je me suis laissé entraîner et je n'ai absolument aucun regret. Pourquoi? Parce que grâce aux recommandations de Terres des Sames, on est tombé sur ce qui se fait de mieux dans les alentours de Kiruna. Du moins, c'est comme ça qu'on voit les choses. 


Voici le récit de cette aventure extraordinaire et de notre rencontre avec Stéphanie de Husky Voice:

Kiruna, début janvier 2014: L'après-midi touche à sa fin, il fait sombre et c'est à ce moment là que Stéphanie, une française expatriée en Laponie vient nous chercher elle-même à notre auberge pour aller se promener avec ses chiens. Rapidement, on sent que le contact passe bien et qu'on va vivre un bon moment. Stéphanie sait accueillir et entre français, on parle des sames, de la ville de Kiruna et de nos intérêts en commun. Une fois en-dehors de la ville, on roule plein phare sur la glace et on s'enfonce dans la nuit du Sapmi. On sent clairement l'excitation monter. 


Après avoir rajouté une bonne couche de vêtements, on commence à atteler les chiens au beau milieu de nul part. Stéphanie a l'habitude, elle partage son savoir-faire et nous demande même de l'aide de temps à autre. L'ambiance est au beau fixe et on se sent comme chez nous puisque nous ne sommes que 5, mes 3 compagnons de route, Stéphanie et moi-même. Les chiens sautent dans tous les sens, ils attendent impatiemment et hurlent à la mort de temps en temps. Mais ils sont avant tout très accessibles et joueurs, même moi qui a habituellement des problèmes d'allergie et qui n'aime pas trop m'approcher des chiens, je n'ai aucun problème avec eux. Là, bizarrement, en Laponie, avec l'air frais et l'euphorie du moment, tout va bien dans le meilleur des mondes et je respire à merveille. Mon médecin me dirait sûrement que c'est psychologique. Ouai, peut être bien ! 


Une fois sur les chemins enneigés, on est de retour en enfance, certains sont émus, d'autres ont le sourire jusqu'aux oreilles, moi je discute et pose beaucoup de questions à Stéphanie, toujours très accessible. C'est comme si on était coupé du monde, on ressent le vent frais sur nos visages et on s'imagine en expédition polaire je ne sais où, hors du temps et du monde moderne. On se sent libre, tout parait plus simple et plus vrai. Et même si il fait nuit, on peut deviner les paysages autour de nous, notamment grâce à la frontale du musher. Les chiens courent et sont maintenant très silencieux. Ils écoutent, sont intelligents et comprennent 3 langues: le français, l'anglais et le suédois. Stéphanie en est fier mais pour moi, c'est assez surréaliste, étant donné que je parle aussi ces 3 langues et que je vois concrètement qu'elle ne nous raconte pas des salades. Imaginez un peu la scène et ma tête à ce moment précis. 


Quelques minutes plus tard, on arrive sur un grand lac gelé et on décide de s'arrêter pour prendre un petit fika dans une hutte en bois posée à même la glace. C'est vraiment beau et tellement typique pour le coup. 


Au coin du feu, Stéphanie se confie un peu et nous raconte qu'elle vient de Nantes, qu'elle a une formation de traductrice français-anglais à la base et qu'elle est tombée amoureuse de la Laponie il y a quelques années. Elle nous parle de son changement de vie, de ses chiens et on se rend bien compte que le lien entre le musher et les chiens est vraiment quelque chose d'unique et de fort. Par exemple, elle travaille avec plus d'une centaine de chiens et elle connait les noms de chacun, c'est dire !


Plus tard, sur le chemin du retour, elle continue à nous en mettre plein la vue et nous raconte qu'il lui est très fréquent de croiser des élans ou des rennes lorsqu'elle travaille. On passe sur de la glace un peu plus humide et on voit l'eau verdâtre qui remonte parfois à la surface lorsqu'on passe sur des marais. Ce n'est pas très rassurant sur le moment. Il fait chaud pour la saison et les chiens le ressentent, ce n'est pas rare de les voir plonger dans la neige pour se rafraîchir. On continue tout de même notre promenade, on commence à s'habituer aux petites secousses et on se familiarise aussi avec les aspects plus techniques. Au final, on a l'impression de filer à toute vitesse ou de voler, je ne sais plus trop. Ou alors, on a aussi l'impression d'être dans un bobsleigh, notamment lorsqu'il faut se pencher dans les virages. En fait, le chien de traîneau, c'est un peu tout ça à la fois. 


Une fois de retour à la ferme, on est tous contents de notre promenade et on profite de ces moments rares. L'endroit, une fois de plus, est vraiment exceptionnel, on peut notamment y voir des peaux de rennes et des skis sur les murs des maisons en bois. On a du mal à y croire, on a pris une petite claque, moi le premier qui ne pensait pas que cela pouvait être si rafraîchissant, au sens propre comme au figuré. Il est tard et après quelques heures sur le traîneau, on remonte dans la camionnette. Pour couronner le tout et nous prouver une dernière fois sa gentillesse, Stéphanie nous dépose directement dans l'un des seuls endroits de Kiruna où il est encore possible de grignoter à cette heure-ci. Un joli point final et un bel au revoir. 


Pour aller plus loin: 
- Voici le site internet d'Husky Voice et une jolie vidéo de Stéphanie: 


Et vous, avez-vous déjà fait du chien de traîneau? Avez-vous aimé? Oui, non, pourquoi? N'hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires. 

A bientôt, 

Léon 

7 commentaires :

  1. ça a l'air un peu terrifiant à la tombée de la nuit, mais toujours aussi sublime :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que l'ambiance est différente une fois la nuit tombée, mais ne t'inquiètes pas, les chiens voient mieux que nous et connaissent le chemin par coeur.

      Supprimer
  2. J'suis un peu partagée. C'est vraiment qqchose qui me fait rêver (mais moi c'est surtout au Canada, tu t'en doutes) mais d'un autre côté j'ai une certaine appréhension, je suis pas super à l'aise avec les chiens.. Et puis aussi un peu peur de l'arnaque.

    Vous avez rvaiment eu de la chance de tomber sur elle, ça a permis de vraiment garder le caractère typique de cette expérience. Comme j'aurais aimé être là !!

    Pour ton allergie, je comprend maintenant pourquoi tes animaux de compagnie sont des chèvres :D

    Love u.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûr et certain que tu aurais aimé ! C'était vraiment très sympa et authentique pour le coup.

      Ma soeur en avait fait au Canada et elle avait aussi bien aimé, si jamais t'as besoin de contacts ! :)

      Supprimer
  3. Super commentaire, mille merci!
    Je compte partir pour la première fois en Laponie en mars (à la recherche des aurores évidement!) et j'avais aussi envie d'expérimenter une balade nocturne en traineau. J'ai vraiment peur des allergies (chien) et de ma respiration, le froid n'est pas terrible pour les asthmatiques en général.. mais ton récit me réconforte un peu..

    J'espère que tu continues à vivre des moments tout aussi palpitant! Bon trip où que tu sois!

    RépondreSupprimer
  4. Super article et surtout merci, Merci pour cette super adresse !
    Je suis allée sur place et ai réservé un tour avec Stéphanie, en soirée aussi. C'était au top !
    Des moments vraiment sympas avec Stéphanie et les chiens dans un cadre somptueux !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, mon séjour serait début mai, j’espère que les conditions climatiques seront au rendez vous.
    merci pour votre résumé ça donne envie!

    RépondreSupprimer

 
© 2012. Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff