Un petit partage?

lundi 3 mars 2014

Non, ce n'est pas impossible d'aller en Laponie !

5 commentaires :
 
Tjena, 

Souvent, on me dit que c'est compliqué d'aller en Laponie, que c'est cher et qu'il y fait trop froid. Parfois, on me dit aussi qu'on ne comprend pas pourquoi je m'intéresse tant à cette région. Voici alors un article qui vous expliquera pourquoi il est intéressant d'aller en Laponie et aussi comment diminuer les dépenses une fois sur place. Et pour prouver mon objectivité, j'ai même appelé mes amis qui étaient avec moi en Laponie à nouvel an à la rescousse pour témoigner et expliquer pourquoi cette région est si différente. Parce qu'ils sont jeunes, n'ont jamais fait le tour du monde et qu'au fond, ils sont exactement comme vous. Parce que non, ce n'est pas impossible d'aller en Laponie! 


Mathieu, 22 ans: 

L’intemporalité: Pour aller en Laponie, on a dû faire 3 heures de voiture, 3 heures d’avion, et 18 heures de train. Je ne compte pas les correspondances. Cela pourrait sembler rebutant au premier abord, mais finalement, ça a été un réel moyen de se déconnecter de la rationalité de la vie quotidienne, d’assurer la transition entre la France et la Laponie. On attend, on dort un peu car on est fatigué, on lit, on contemple le paysage, on l’observe se transformer petit à petit. Bref, on se laisse aller et on perd toute notion du temps. Si bien qu’une fois que nous sommes arrivés en Laponie, le temps me semblait figé avec ces paysages blancs et bleus.

Plein les yeux: La Laponie est une région magnifique. Que ce soit à l’aube, au crépuscule ou en plein jour (si on l’a jamais connu), il y a toujours quelques paysages qui vous plaisent. Trois images m’ont particulièrement époustouflé. La première est lors la journée que nous avons passé à Abisko, un petit village voisin de celui dans lequel nous dormions. Nous avons découvert une cascade gelée dans laquelle des morceaux de glaces flottaient parmi de l’eau liquide. C’était impressionnant. Nous avons pu nous rapprocher de cette cascade en descendant à la corde au plus près d’elle, nous permettant ainsi s’apprécier tous les détails de ce tableau atypique. La seconde image est lorsque nous sommes montés en ski de fond sur les hauteurs de Björkliden. La montée ne fût pas facile, mais une fois arrivés en haut, nous avons pu profiter d’une vue sensationnelle sur l’ensemble du village de Björkliden et sur le lac qui commençait à geler ce jour là. De plus, le soleil essayait de se frayer un chemin à travers les nuages derrière une montagne en forme de U, donnant ainsi une teinte rouge – orangée au ciel. C’était absolument magnifique. Enfin, bien évidemment, lorsque la nuit règne, une image inoubliable est celle de l’aurore boréale que nous avons vue. Par ses mouvements rapides mais presque imperceptibles lorsqu’on la regarde de manière continue, elle vous laisse sans voix. Au final, grâce à ces nombreuses activités sportives, à la découverte de ces régions et au spectacle visuel de tous les jours, j’ai réussi à me vider l’esprit, à me relaxer, à tout relâcher. J’en suis ressorti purifié. Grâce à ce voyage, j’ai pu respirer un grand bol d’air frais. 

Léonie, 21 ans: 

La Laponie a été un dépaysement total pour moi. Que ce soit culturel ou au niveau des paysages. Je n'ai jamais été autant en contact avec la nature que là-bas, on était entouré de montagnes enneigées et d'un immense lac gelé. J'ai découvert qu'ils ont une culture totalement différente de la notre. Ils débordent de gentillesse et de générosité. Ils n'hésitent pas à nous rendre service, on en a eu plusieurs fois la preuve. Puis que dire des activités et des cadeaux que la Laponie peut offrir: des promenades dans la neige, des magnifiques aurores boréales, et puis le must du must à mes yeux: des balades en chiens de traîneaux, un rêve pour moi qui s'est réalisé (merci Léon pour la surprise). Ce voyage restera un très bon souvenir et m'a donné envie de voyager encore plus! 

Valentin, 22 ans: 

Le premier mot qui me vient à l’esprit quand je pense à la Suède c’est celui de « l’utopie », un endroit parfait où tout semble rouler comme sur des roulettes. Et cela semble être encore plus le cas quand on va au-dessus du cercle polaire arctique, en Laponie suédoise. Une fois sur place, on est vraiment dans un autre monde et les gens sont à votre disposition dès que vous êtes dans le besoin. Ils n'hésitent pas aussi à vous raconter des anecdotes quand ils voient qu’on s’intéresse à leur culture. On s’y attache tellement vite qu’on comprend l’engouement que Léon porte à ce pays et cette région.


Alors, qu'en pensez-vous? Vous pensez toujours que la Laponie n'est pas intéressante? Et promis, je n'ai pas corrompu mes amis pour écrire seulement des choses positives sur notre voyage. J'ai juste demandé d'écrire sur ce qui les avait le plus marqué. Mais maintenant, passons à la deuxième étape de l'article et voici sans plus attendre des conseils pour diminuer les prix en Laponie. Si vous avez besoin de plus de précisions, n'hésitez pas aussi à me contacter personnellement. 

Se déplacer: 

Depuis la France, utilisez les lignes low-cost pour rejoindre les capitales nordiques. Une fois sur place, utilisez le train (SJ en Suède) ou à nouveau l'avion pour aller encore plus au Nord et limiter des coûts trop élevés. Et même en Laponie, les transports en commun sont plutôt efficaces, alors n'hésitez pas à prendre le bus (Norvège) ou le train (Suède, Finlande). 

Manger: 

Ne mangez pas au restaurant midi et soir, c'est hors de prix. Privilégiez un hôtel ou une auberge avec une cuisine pour pouvoir faire ses courses et cuisiner soi-même. Economies assurées. Bonus: Trouvez un petit marché et cuisinez local vous même! 

Se loger: 

En Laponie, il existe des auberges de jeunesse de qualité qui accueillent tout le monde, peu importe votre âge. Parfait si vous êtes à plusieurs ou en famille. A nouvel an par exemple, nous étions 4 dans un dortoir de 4, du coup c'était comme si on avait notre propre chambre alors qu'on payait en réalité bien moins cher. Et puis, l'été, ou à la fin de l'hiver comme Nico de la #Teamgivrés, pourquoi ne pas tentez de dormir dehors? 

S'habiller: 

Les habits que vous utilisez pour le ski ou la randonnée feront l'affaire dans la plupart des cas, même si tout dépend aussi de la saison. Pour plus de choix, je vous conseille le site Campz, il y a pas mal de bonnes affaires en ce moment. 

Faire des activités: 

Renseignez vous à l'avance, privilégiez les activités locales et le bouche à oreille. Ne vous jetez pas sur les activités proposées par les hôtels, souvent bien plus chers et touristiques.  

La vidéo de notre voyage en Laponie, faite par Mathieu et qui pourra aussi vous donner des idées: 


Alors, au lieu de partir tous les ans au chaud, à la plage et sous le soleil, pourquoi ne pas changer une fois et voir autre chose, tenter une nouvelle expérience et découvrir une autre région? Mais attention tout de même à respecter la région, on ne part pas en Laponie comme on part sur la Côte d'Azur. Et puis, au fond, tant pis si je n'ai pas réussi à vous convaincre, cela fera plus de Laponie pour moi et mes compères nordiques. 

Allez, sans rancune !

A bientôt,

Léon  

(Article sponsorisé) 

5 commentaires :

  1. Super! Je farfouille ton blog et j'adore! J'ai achete mes billets d'avion pour la Laponie Suedoise hier pour mi-fevrier, 71euros aller/retour!!! Alors en effet, on s'organisant un peu ce n'est vraiment pas impossible :)
    J'ai adore ton article, merci!

    RépondreSupprimer
  2. Salut Violaine ! Par curiosité, quel vol as tu réservé? Si tu as des questions avant ton voyage, n'hésite pas ! :)

    RépondreSupprimer
  3. bonjour nous rêvons de Laponie de Stockholm..... Nous envisageons un voyage en 2016.....71 euros ça fait rêver^^

    RépondreSupprimer
  4. Que rajouter de plus? Léon, je trouves tes articles très complet, ça se sens que tu aimes cette région et que tu aimes en parler. Personnellement, mon rêve le plus fou est de sauter dans un avion et d'aller découvrir ce monde dont tu parles si bien. Mais d'après ce que j'ai cru comprendre, tu y vas assez souvent.. donc je suis curieuse, ton métier à t'il un rapport avec la Laponie? Parce que si c'est le cas, dit moi vite ce que tu fais, que je fonce chercher le même.
    Alexandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Alexandra, merci pour ton sympathique commentaire ! N'hésite pas à me contacter par mail si tu veux en savoir un peu plus sur mes activités et mes "astuces" pour vadrouiller en Laponie. (PS: le mail e st dans la rubrique l'auteur du blog)

      Supprimer

 
© 2012. Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff